Diese Seite in deutschCette page en françaisThis page in english
L'articolo sulla creazione del barchetta Club Svizzera

Le site internet du Journal du Jura

 

AUTOMOBILE · Un nouveau club naît à Bienne

Les «barchettistes», vous connaissez ?

Demain est un grand jour pour tous les «barchettistes» d'Helvétie. A Bienne, le très officiel Barchetta Club de Suisse va voir le jour, à l'occasion de l'assemblée constitutive qui se tiendra à 14 h dans le bâtiment du Conseil de ville. Mais d'abord une question: c'est quoi un «barchettiste» ?

20 octobre 2002Le néologisme «barchettiste» vient de l'italien barchetta qui signifie, selon nos piètres connaissances dantesques, petit bateau. Rassurez-vous, ça n'a rien à voir avec de la lingerie pour poupons. Ce petit bateau a en effet inspiré un certain Andreas Zapatinas, designer automobile d'origine grecque. Employé chez Fiat au début des années 90, il a, avec son équipe, lancé sur le marché, en 1995, la Fiat barchetta, un cabriolet pas trop grand et plutôt sympa. Sympa, parce que, très rapidement, cette automobile a généré des clubs de supporteurs. Il suffit de se balader sur www.fiatbarchetta.com pour se rendre compte de l'étendue de «l'épidémie». Même les Japonais, malgré la conduite à gauche, ont succombé au charme de ce petit bolide qui possède tout de même 130 chevaux. Il fallait donc bien que la Suisse, à la traîne comme avec l'UE, emboîtasse un jour le pas de tous ces sympathiques automobilistes cheveux au vent. Ce sera chose faite demain, dès 14 h, dans le bâtiment de l'Hôtel de Ville de Bienne.

A l'instigation du Biennois Laurent Oppliger, le Barchetta Club Suisse va se constituer. «Je voulais organiser un meeting en Suisse pour tous les autres «barchettistes» européens, explique le futur président, mais déjà webmaster. Or, sans club, on passe vite pour un rigolo. Il fallait donc fonder ce club pour pouvoir organiser ce meeting.» Voilà pour la cause pratique. Reste à connaître la motivation «philosophique». Pourquoi un club voué, précisément, à ce modèle du constructeur italien? «La barchetta n'a pas plus qu'un autre cabriolet, admet Laurent Oppliger, simplement, c'est une voiture au design italien typique. Elle est sobre, elle est très simple en construction et bénéficie d'un des meilleurs prix plancher sur le marché. C'est aussi un coup de foudre pour la ligne. Enfin, c'est un beau petit jouet pour rouler.»

Comme toujours, lorsque l'on fonde un club, on rencontre, à la fois, enthousiasme et retenue. «Tous les membres potentiels dont j'avais obtenu l'adresse ont manifesté leur intérêt, note le futur président. Beaucoup, par contre, ne désirent pas trop prendre des fonctions au sein du club. Il se pourrait donc que le comité se réduise à sa portion congrue et passe de cinq membres, comme prévu initialement, à trois. Nous verrons tout ça dimanche.» Comme quoi, c'est avec ses premiers cinq centimes que l'on réalise son premier million. «Tous les clubs ont débuté de cette manière, relève Laurent Oppliger. Il faut quelques personnes de bonne volonté. Maintenant, autant en France, qu'en Italie ou en Allemagne les clubs comptent plus de 300 membres. Aux Pays-Bas et en Angleterre, ils sont plus de 200.» Pour recruter les membres du club suisse, Laurent Oppliger a bénéficié de la collaboration des clubs étrangers, dont la plupart des Helvètes sont membres. «Nous sommes une grande famille, quant à moi je suis membre des clubs français et italien. J'espère pouvoir réunir une centaine de «barchettistes» dans notre club. Soit environ le 10% des voitures en circulation dans notre pays.»

Comme la plupart des clubs de ce type, le Barchetta Club Suisse est avant tout une affaire de copains. «Faire des tours, certes, précise le néo-président, mais se retrouver, aussi, avec tous les copains européens. Et puis, il y a également l'aspect d'entre-aide qui joue un rôle. La voiture est relativement peu diffusée, les concessionnaires la connaissent assez mal. Au niveau des clubs, nous avons presque plus de connaissances que ces derniers.» Quant au financement, il se fera bien sûr par les cotisations des clubs. Mais pas uniquement. «J'espère pourvoir obtenir quelques avantages de certains fournisseurs, en leur offrant une place sur notre site internet.» J.-M. E.

· Assemblée constitutive du Barchetta Club de Suisse, dimanche à 14 h, à l'Hôtel de Ville de Bienne.
· infos: www.barchettaclub.ch

Texte et photos : J.-M. Elmer, Journal du Jura 19.10.2002

   
 
Prima pagina
Il club
 
Il mercatino
La barchetta
I raduni
I links
I forums
Il archivio
Bisogno d'aiuto ?
Iscriverci


barchetta Club Svizzera info@barchettaclub.ch